Partager cet article

geothermieLa géothermie étudie la production de chaleur interne du globe terrestre et les outils qui permettent de l’exploiter. Le principe de la géothermie est simple. Il s’agit de récupérer la chaleur interne du globe et de s’en servir pour chauffer des bâtiments.

Elle sert à produire de la chaleur et de l’électricité. La structure interne du globe est composée de plusieurs couches avec, en son centre un noyau puis des roches radioactives. C’est la désintégration de la radioactivité de ces dernières qui crée la chaleur émanant du sol.

A l’heure actuelle, il existe deux modes d’exploitation de cette chaleur, à savoir la production d’électricité et la production de chaleur. Pour produire de la chaleur, il faut de la géothermie à très basse température, tandis que pour l’électricité, il faut de l’énergie à haute température.

Ces notions de basse et haute température proviennent de la profondeur à laquelle on creuse, afin d’extraire la chaleur. Lorsque l’on creuse peu profondément, on parle de basse température, alors que si l’on creuse profondément, on parle de haute température. Comme toutes les énergies renouvelables, la géothermie présente des avantages et des inconvénients.

Les divers avantages que l’on peut en tirer sont le fait que, contrairement à d’autres énergies renouvelables, la géothermie ne dépend pas des conditions atmosphériques. Aussi, elle est présente en continue. De plus, les gisements géothermiques durent plusieurs dizaines d’années. Hormis le fait qu’elle soit continue et quasiment inépuisable, elle ne génère que peu de gaz à effet de serre. Afin de préserver l’environnement et le couche d’ozone, la géothermie est un élément à prendre très au sérieux.

Malgré ces avantages majeurs, elle présente aussi quelques inconvénients, tout autant importants les uns que les autres, comme le fait que certaines techniques présentent des risques micro-sismiques. La chaleur dilatant certains matériaux, des installations peuvent être endommagées en cas de chocs thermiques.

Enfin, la précipitation d’eau à forte pression dans les tuyaux peut rendre les installations plus dangereuses en cas de fuite. Dans certains pays ou certaines zones, les risques sismiques plus développés affectent la géothermie. En effet, les machines peuvent être détruites et la chaleur peut ne pas circuler correctement. Dans tous les cas, la géothermie peut causer des dégâts.

Ces derniers peuvent déranger la géothermie. De ce fait, il est primordial de réduire ces risques. Certaines mesures ont donc été adoptées et empruntées au secteur pétrolier et gazier.

Bien que la géothermie soit une énergie peu développée, certains engagements lui ouvrent leurs portes. Ainsi, en France Métropolitaine, dans les régions où la ressource est importante, le gouvernement vise l’installation de pompes géothermiques. Dans les DOM, 20% de leur électricité devrait être produite grâce à la géothermie, de par la présence de nombreux volcans.

 


Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *