Skip to main content

Mieux comprendre les bombes à graines de Seedballs Kenya

Partager cet article

En raison des sécheresses répétées, le Kenya subit une déforestation importante depuis plusieurs années. En effet, les cinq forêts principales du pays, qui contribuent au renouvèlement de l’eau, sont victimes de ce phénomène de régression. Conscients des conséquences de ce phénomène, des défenseurs de l’environnement ont décidé d’y apporter une solution. Il s’agit ici de bombes à graines appelées « seedballs » ou « seedbombs », développées pour faire pousser des arbres.

Les Seedballs du Kenya, kesako ?

La déforestation ne laisse pas les défenseurs de l’environnement indifférents. Au Kenya, ce phénomène touche les 5 forêts principales, ce qui conduit à un déboisement et à un défrichement important. Pour remédier à ce problème majeur, les défenseurs de l’environnement ont développé des bombes à graines. Appelées « seedballs », celles-ci sont en fait des graines d’acacia enveloppées dans des boules de poussière de charbon de bois. Envoyées du ciel, celles-ci sont protégées des insectes, des oiseaux et des animaux jusqu’à ce que la pluie tombe. C’est l’eau qui permet d’enlever les poussières de charbon et qui permet de faire pousser les graines.

L’utilisation des « seedballs »

L’utilisation des « seedballs » est relativement simple. Ces petites boules grisâtres sont lancées du haut des hélicoptères dans les régions désertiques du Kenya. Il s’agit là de bombes à graines économiques et certainement bénéfiques à l’environnement. Avec cette pratique, il n’est plus nécessaire de creuser dans la terre pour y semer des graines. Les « seedbombs » peuvent être jetées au hasard. Une nouveauté qui compte bien remédier à la déforestation au Kenya, car à chaque fois que les hélicoptères volent, des graines sont envoyées du ciel et ont la capacité de germer toutes seules, au simple contact de l’eau.

Quelques chiffres importants

Rien qu’en 2017, plus de 5,6 millions d’arbres ont été coupés au Kenya. C’est pour cela que l’entreprise Seedballs Kenya a voulu distribuer des graines dans les régions du Tsavo et du Chyulu Hills. Depuis le début de 2018, plus de 225 000 bombes à graines ont été jetées dans ces régions. Les graines sont achetées auprès de l’Institut de recherche forestière du Kenya (Kefri) et chaque kilo contient 20 000 graines. Une fois enrobé par la poussière de charbon de bois, un kilo peut contenir jusqu’à 50 boules de graines. Enfin, d’après l’entreprise Seedballs Kenya, cette technique pourrait permettre de sauvegarder l’écosystème du pays, où la couverture forestière est passée de 18% à 7% en 60 ans.

Pour en savoir plus sur cette nouveauté, rendez-vous sur le site officiel de Seedballs Kenya : http://www.seedballskenya.com

Découvrez nos autres articles :

Mieux comprendre le jour du dépassement de la Terre

Mieux comprendre plan Bee : le drone qui reproduit la pollinisation des abeilles

Mieux comprendre Paperpot, le transplanteur agricole révolutionnaire

Mieux comprendre les produits Brielmaier


Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *