Partager cet article

amsterdam-916561_960_720L’arrivée des voitures « émission zéro » se montre difficile. Même si en 2015, elles commencent à apparaître petit à petit, peu de monde se montre intéressé par ces engins indolores qui ne font pas de bruit.

Néanmoins, en cette fin d’année 2015, près de 20 000 véhicules écologiques ont été immatriculés. Ce nombre place la France en deuxième position sur le marché européen, derrière la Norvège et bien devant l’Allemagne.

Au niveau de l’Hexagone, les ventes ont progressé de 65% par rapport à novembre 2014. Le concessionnaire qui garde la pôle position du top 5 est Renault avec son modèle ZOE.

 

Derrière lui, arrive Nissan avec la Nissan LEAF et la Bluecar de Bolloré. Suit Peugeot avec sa célèbre Peugeot Ion et la Kia Sou EV qui ferment ce quintuor. Les ventes augmentent, les constructeurs automobiles reprennent confiance à ce processus qui, à terme, prendra le dessus sur les voitures à carburant. En France, un peu plus de 4000 véhicules sont en circulation en 2015.

Peut-être éprouvez-vous quelques réticences quant aux voitures écologiques ? Pourtant, l’absence de CO2 dans l’air évite les maladies et la population. L’environnement est donc préservé, l’air respirable est nettement plus sain. Certes, les recharges sont plus chères pour moins d’autonomie que pour une voiture à essence ou gasoil.

Mais quel est le meilleur choix ? Un peu plus onéreux pour moins de risques de maladies ou l’inverse. Il ne faut pas regarder sur du court terme, mais se projeter dans l’avenir. Les voitures écologiques incluent les voitures électriques et les voitures hybrides. Pourtant, il y a bel et bien une différence ces deux types de voitures.

Concernant la voiture électrique, les avantages sont l’absence d’émissions d’hydrocarbures, de particules et fumées, aucune consommation pendant les phases de ralenti, la batterie se recharge durant les phases de décélération et la voiture démarre toujours bien, même en hiver. Néanmoins, le temps de charge des batteries sur les bornes et d’une durée de huit heures.

De plus, elle ne fait pas de bruit, ce qui peut être un inconvénient pour certains utilisateurs, comme les mal-voyants, qui n’entendront plus les autres véhicules arriver.

La voiture hybride permet une grande économie, notamment pour le gasoil qui augmente beaucoup depuis quelques années, elle pollue moins, il n’y a pas de problèmes d’autonomie puisqu’elle a un réservoir et présente certains avantages fiscaux.

Bien qu’elle ait de nombreux avantages, elle reste à un prix élevé, les batteries ne sont pas éternelles et coûtent chères et dans la nuit, si vous utilisez l’électricité, un piéton risque de ne pas vous entendre.

Pourtant, ce sont déjà 500.000 voitures qui circulent dans le monde. De plus, l’installation de bornes électriques payantes sur 200 autoroutes sont en projet, sur les autoroutes Paris Rhin Rhône et SANEF.


Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *