Skip to main content

Mieux comprendre l’obésité

Véritable épidémie mondiale, l’obésité se caractérise par une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle. C’est une maladie qui est reconnue comme chronique depuis 1997 par l’Organisation mondiale de la santé. Elle peut entraîner des difficultés dans la vie de tous les jours et engendrer des complications de santé telles que l’hypertension, le diabète et les cancers. Que faut-il savoir sur l’obésité ? Quelles sont ses causes et ses conséquences ?

L’obésité, des chiffres alarmants

Les chiffres sont alarmants. D’après l’OMS, 13% de la population adulte mondiale est obèse, ce qui fait environ 650 millions d’adultes. Une étude qui se base sur des données concernant 19 millions de personnes ayant 18 ans et plus vivant dans 186 pays. Selon l’Organisation mondiale de la santé, si la progression de l’obésité de poursuit au même rythme, en 2015, ce pourcentage pourrait tripler. C’est une maladie qui touche principalement les pays riches, mais qui commence à s’introduire dans les pays en développement et à faibles revenus.

L’obésité, c’est quoi au juste ?

L’obésité se caractérise par un excès de graisse corporelle. Elle apparait lorsque le nombre de calories consommées dans une journée est plus élevé que le nombre de calories dépensées. Ce déséquilibre cause un surplus de masse grasse dans le corps humain. Pour qu’une personne soit considérée comme obèse, il faut que son indice de masse corporelle dépasse les 30 kg/m2. Au-delà de 35, on parle alors d’obésité sévère. Cette maladie se présente sous trois types, à savoir l’obésité généralisée, l’obésité androïde et l’obésité gynoïde.

Obésité généralisée

L’obésité généralisée est diagnostiquée lorsque le corps stocke le surplus de masse graisseuse dans la partie supérieure et dans la partie inférieure.

Obésité androïde

Responsable de plusieurs pathologies comme le diabète, l’hypertension et les maladies cardiaques, l’obésité androïde se particularise par un excès de graisse dans la partie supérieure.

Obésité gynoïde

On parle d’obésité gynoïde lorsque l’excédent de masse graisseuse est stocké dans la partie inférieure. Contrairement à l’obésité androïde, ce type ne présente pas autant de risques pour la santé.

L’obésité, quelles sont les causes ?

Plusieurs facteurs interviennent dans ce déséquilibre énergétique entre les calories consommées et dépensées. Premièrement, l’obésité est causée par la consommation excessive d’aliments caloriques riches en graisses et en sucres, mais pauvres en vitamines et minéraux. Le manque d’exercice physique et la sédentarité en sont aussi responsables. En effet, avec l’évolution des modes de transport et de l’urbanisation, les activités physiques et sportives se font de plus en plus rares dans certains pays. En plus d’être provoquée par la malbouffe, l’obésité peut survenir suite à l’arrêt du tabac, au déséquilibre hormonal et à l’hérédité.

L’obésité, les différents stades

Chaque cas d’obésité est différent. En effet, il existe différents stades de cette maladie, tous définis par l’Indice de Masse Corporelle, à savoir :

  • La corpulence normale (IMC de 18,5 à 25)
  • Le surpoids (IMC de 25 à 30)
  • L’obésité modérée (IMC de 30 à 35)
  • L’obésité sévère (IMC de 35 à 40)
  • L’obésité morbide (IMC supérieur à 40)
  • L’obésité massive (IMC supérieur à 50)

Quels problèmes de santé ?

Rappelons que l’obésité ne provoque aucun symptôme, si ce n’est le côté visuel et esthétique. Néanmoins, cette maladie peut engendrer d’autres problèmes de santé, comme les lésions rénales, les troubles menstruels, l’infertilité, la diminution de la respiration, l’arthrose, l’insuffisance cardiaque, l’attaque cérébrale, l’anévrisme de l’aorte abdominale, l’infarctus du myocarde, l’angine de poitrine, le syndrome du canal carpien, la gynécomastie, le diabète, l’hypertension, la cellulite, les varices, l’incontinence urinaire et les cancers. Parfois, l’obésité peut provoquer une dépression ainsi qu’une faible estime de soi. Autrement dit, une maladie qui aggrave la qualité de vie et qui réduit l’espérance de vie au fil du temps.

L’obésité, les traitements

La bonne nouvelle, c’est que l’obésité peut être traitée. En effet, en adoptant un mode de vie sain, il est tout à fait possible de se défaire de cette maladie. La première chose à faire est d’analyser la source de l’obésité, afin de savoir si elle est génétique, métabolique, hormonale ou environnementale. Ensuite, il faut se concentrer sur l’objectif principal qui est de réduire le poids sur une longue période. De plus, il faut s’assurer du maintien de la perte réalisée.

De manière générale, les médecins et diététistes demandent à la personne obèse de commencer par un régime alimentaire. C’est-à-dire de réduire l’apport calorique total. L’alimentation doit être équilibrée. Qui plus est, il faudra également faire des exercices physiques de manière régulière et éviter à tout prix le mode de vie sédentaire. Certains cas plus complexes nécessitent l’utilisation de médicaments et parfois même la chirurgie bariatrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *