Skip to main content

Mieux comprendre le Ramadan

Partager cet article

Religion mondiale, l’islam compte des milliers de musulmans dans le monde. C’est une religion qui connait une croissance d’environ 2,9% par année. En France comme ailleurs, ils seront plusieurs millions à pratiquer le jeûne cette année-ci, et ce, pendant trente jours. Mieux comprendre le Ramadan, c’est possible !

Les cinq piliers de l’islam

Les cinq piliers de l’islam sont des lignes de conduite définies par le Prophète Mohammed. Ils constituent le fondement du mode de vie islamique.

La profession de foi

C’est le pilier le plus important de l’islam. La profession de foi consiste à déclarer avec conviction qu’il n’y a pas d’autre Dieu qu’Allah et que Mohammed est Son messager. C’est ce qu’on appelle aussi le Chahada, une formule à prononcer par celui ou celle qui veut se convertir à l’islam.

La prière

En islam, la prière doit créer un lien direct entre Dieu et la personne qui prie. Il n’y a aucun intermédiaire entre les deux. Par jour, les musulmans sont tenus de faire cinq prières, soit à l’aube, à midi, au milieu de l’après-midi, au coucher du soleil et dans la soirée. Ces prières peuvent être faites à peu près n’importe où, au bureau, à l’université, à la maison, à la mosquée ou dans un champ, par exemple.

La Zakat

L’islam véhicule un message important : que toute chose appartient à Dieu et que les richesses ne sont générées que par les êtres humains. En ce sens, le troisième pilier de l’islam qu’est la Zakat consiste à donner un certain pourcentage de la valeur de certains biens à certaines catégories de nécessiteux. C’est ce qu’on appelle le soutien aux pauvres.

Le Ramadan

Le Ramadan est le mois du jeûne. Ce jeûne se pratique sur trente jours. Il commence à l’aube et se termine au coucher du soleil. Pendant ce temps, les musulmans s’abstiennent de manger, de boire, de fumer et d’avoir des rapports sexuels. Il s’agit de rompre les liens avec les commodités de la vie afin de ressentir de la compassion pour ceux qui ont faim. Le Ramadan aide également à grandir et à se purifier spirituellement. La fin du jeûne est marquée par la fête Eid-ul-Fitr.

Le Hajj

Le dernier pilier de l’islam est le pèlerinage à la Mecque. Le Hajj est une obligation pour tous les musulmans qui sont physiquement et financièrement capables de le faire. Ce pèlerinage réunit chaque année près de deux millions de musulmans, venant des quatre coins du monde. Il s’effectue au douzième mois du calendrier islamique. Lors du pèlerinage, tous les musulmans doivent être vêtus d’une grande simplicité, afin d’éliminer toute distinction de classes ou de culture. Le but est d’être tous égaux devant Dieu.

Le Ramadan, c’est quoi au juste ?

Le Ramadan est le neuvième mois du calendrier lunaire musulman. C’est le mois consacré au jeûne chez les fidèles. Il s’agit là d’un devoir directement ordonné par Dieu, soit une période de recueillement durant laquelle les musulmans n’ont pas le droit de manger, de boire, de fumer et d’avoir des relations sexuelles. Ce, de l’aube au coucher du soleil. Il faut arrêter de manger ou de boire dès la prière avant l’aube jusqu’à la quatrième de la journée, au coucher du soleil. Le début du jeûne est marqué par le Sehri, tandis que la fin est marquée par l’Iftar.

Le Ramadan, quelle origine ?

Cette période de jeûne marque le début de la révélation du Coran au Prophète Mohammad. En arabe, ce mot signifie « chaleur intense ». C’est après sa victoire à la bataille de Badr que le Prophète Mohammad aurait choisi ce mois pour le jeûne. Le Ramadan a pour objectif de favoriser la cohésion au sein de la communauté et de la famille. L’idée est aussi d’atteindre « la piété », et donc de prendre de la distance vis-à-vis des affections terrestres, comme le plaisir, la convoitise, les sensations et les attachements.

Le Ramadan, obligatoire pour qui ?

Le jeûne est obligatoire pour tout musulman à partir de la puberté. Pour que ce jeûne soit valable, il faut que le fidèle ait l’intention de s’y tenir et de le pratiquer. En revanche, les personnes fragiles, âgées ou atteintes d’une pathologie cardiaque, d’hypertension ou d’asthme peuvent être dispensées du jeûne. De même pour les femmes enceintes, qui allaitent et qui ont leurs règles. La dispense s’applique aussi à ceux qui doivent voyager et qui sont temporairement malades.


Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *