Partager cet article

cloud« Cloud » est un mot anglais qui signifie « nuage ». Il s’applique très bien à la gigantesque mémoire utilisable en informatique. En effet, le cloud est comparé à un nuage immense qui peut planer au-dessus de nous.

Cela revient à dire que cette mémoire, appelé « cloud », est accessible, peu importe l’endroit où l’on se trouve. Le but de celui-ci est de ne pas être dans l’obligation de se positionner à un endroit précis pour accéder à ses documents, photos ou autres données. Chaque manipulation informatique se sert du cloud.

La messagerie hotmail, gmail ou autres opérateurs utilise cette procédure, puisqu’elle garde en mémoire vos mails. Certaines entreprises ou particuliers n’ont pas conscience de faire du cloud. Or, lorsque l’on parle de SFR, Orange, SkyDrive, Google Drive, cela ravive les esprits. C’est là que l’on se rend compte que le cloud est utilisé tous les jours.

 

Le but du cloud est de protéger au mieux les données pour ensuite les stocker ou les partager entre plusieurs tablettes, téléphones ou ordinateurs. Dans le cloud, il est possible de « tout » y mettre. Photos, vidéos, agenda, carnet d’adresses, fichiers divers, tout est stockable dans le cloud, à partir du moment où vous avez une excellente connexion Internet.

Les photos et les vidéos sont des fichiers assez lourds qui peuvent prendre plusieurs jours ou semaines, avant de pouvoir être sauvegardés. Le « nuage » est gratuit jusqu’à un certain point. Selon la quantité de données à sauvegarder, cela peut devenir payant, à hauteur de quelques dizaines d’euros annuellement. Votre vie se voit simplifiée, surtout que de nos jours, la population se sert de plus en plus des appareils numériques. Vos données sont très bien protégées, voire mieux que sur un simple ordinateur pour lequel la panne n’est pas à exclure.

Le risque zéro de piratage n’existe pas. Par contre, il est important de préciser qu’il reste minime et que ceux qui cherchent à pirater des données ne sont pas des plus intéressés par les photos de vacances ou des mails de particuliers. La confidentialité est totalement gardée, d’autant que pour cela, un contrat doit être signé. Les lois relatives à la confidentialité ne peuvent être contournées, sans quoi les dangers de se trouver confronté à la justice sont rapidement présents. Les services de renseignements, la police, les tribunaux ou autres autorités ont accès au cloud si nécessaire.

En résumé, nous pourrions penser que le cloud, ce beau et grand nuage, n’est pas sans risque, mais il faut garder à l’esprit que le cloud présente bien plus d’avantages que d’inconvénients. Alors, envisagez-vous de l’utiliser ? Essayer le cloud, c’est l’adopter pour toujours ! Vous constaterez très vite qu’il est difficile de s’en passer.


Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *