Bien qu’il ne fasse pas partie de la liste des maladies professionnelle, le burn-out est un mal qui touche de nombreuses personnes actives. Cet épuisement professionnel se caractérise par de nombreux symptômes, dont la perte de contrôle et la fatigue aiguë.

Reconnu au début des années 1990, ce syndrome fait l’objet d’un stress continu, voire chronique. Le burn-out, comment venir à bout de ce phénomène ?

Les signes alarmants du burn-out

Traduit comme un épuisement professionnel conséquent, le burn-out se manifeste par plusieurs symptômes psychologiques. Il s’agit de l’épuisement émotionnel, où la personne se sent vidée de ses ressources sentimentales.

La dépersonnalisation et le cynisme sont aussi des facteurs alarmants. La personne reste insensible au monde environnant, a des visions négatives et démontre un désintérêt partial ou total vis-à-vis de son travail.

D’autres facteurs peuvent également mettre la puce à l’oreille, comme :

  • La perte de mémoire
  • L’indécision et la confusion
  • L’isolement
  • Le manque de positivité
  • Les pensées suicidaires
  • La frustration
  • La colère et les pleurs
  • La perte ou gain de poids
  • Les infections bénignes
  • L’insomnie
  • Les problèmes cutanés
  • Les douleurs musculaires et lombaires

Prévenir le burn-out ou l’épuisement professionnel

Une personne peut être affectée par le burn-out ou l’épuisement professionnel à tout moment, peu importe son âge ou son sexe. Il survient lorsqu’il y a un manque de reconnaissance du travail, une absence de soutien social et une impression de surcharge, entre autres. Lorsque cela vous arrive, la première chose à faire est d’en parler. Ne restez pas seul et faites part de vos difficultés à votre entourage, à vos collègues et à vos supérieurs.

Il est également conseillé de :

  • Être à l’écoute de votre corps
  • Mieux vous organiser avec vos collègues et vos collaborateurs
  • Prendre des pauses régulières pendant le travail
  • Vous entourer d’un soutien social
  • Passer du temps avec la famille
  • Prendre du temps pour vous et pour vos loisirs
  • Ne pas être joignable 24 heures sur 24

Rebondir après un burn-out

Enfin, sachez qu’il est réellement possible de rebondir après un burn-out. Le tout est de savoir diagnostiquer le mal et d’y apporter les solutions adaptées.

Parlez de vos problèmes à votre famille et si besoin, quittez l’entreprise dans laquelle vous êtes pour commencer autre chose où vous vous sentirez plus à l’aise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *