loi Hamon Jusqu’au 1er janvier 2015, toute résiliation d’assurance devait se faire par préavis d’un mois, voire deux, en lettre recommandée avec accusé de réception avant la date anniversaire du contrat.

La loi Hamon, sur le marché depuis le 1er janvier 2015, permet aux usagers de résilier leur assurance, quand ils le le souhaitent. Les contrats concernés sont les assurances moto, auto et habitation.

Néanmoins, l’assurance multirisques habitation n’étant pas obligatoire pour les propriétaires, le nouvel assureur n’en effectue pas la résiliation, alors qu’il le fait pour l’assurance moto et/ou auto.

C’est donc à l’assuré de l’exécuter lui-même. Le nouvel assureur veille juste à ce que l’assuré n’ait pas de période d’interruption d’assurance.

Cependant, il est impératif d’avoir un an continu de contrat chez son ancien assureur.

Cette loi, mise en place depuis peu, permet aux consommateurs de s’adresser à la compagnie qu’ils veulent, d’après les meilleures offres et les garanties les plus performantes.

Grâce à la loi Hamon, les consommateurs peuvent souscrire un nouveau contrat d’assurance chez un nouvel assureur.

Il est important de préciser que ces mesures ne sont applicables que sur les contrats signés en 2015 et plus. La date anniversaire n’aura donc plus d’importance.

Il n’est pas possible « d’utiliser » la loi Hamon sur les contrats souscrits avant le 1er janvier 2015.

Vous souhaitez résilier votre assurance et en prendre une autre chez un concurrent ? Pas de soucis. Pour se faire, il faut commencer par le début, à savoir la consultation des offres présentes sur le marché.

Selon vos besoins et votre budget, vous opterez pour le contrat le plus adapté à votre situation. Cette étape franchie, vous remplissez les formalités prévues à la souscription de ce contrat, sans oublier de remplir le mandat joint, celui qui autorise votre assureur à effectuer la résiliation à votre place.

Ca y est, tout est fin prêt pour obtenir vos nouvelles vignettes, votre nouveau contrat et votre nouvelle couverture. Un mois suffit pour rompre l’ancien contrat et pour repartir sur le nouveau.

Aucun laps de temps ne s’écoule entre les deux, vous ne resterez pas sans assurance. La loi Hamon est vraiment utile pour profiter de garanties à meilleur prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *