Partager cet article

Duvets de fortune, cartons, tentes… les sans-abris usent de tous les moyens à leur disposition pour se protéger du froid. Avec l’initiative de Geoffroy de Reynal, les SDF pourront enfin passer des nuits au calme et au chaud. Cette invention, le Bordelais, l’a nommé « Iglou », tout simplement parce qu’elle ressemble à un igloo. Sauf que cette fois, l’igloo n’est pas fait de glace, mais de mousse polyéthylène. Découverte de cette invention extraordinaire !

Iglou, l’abri qui peut sauver des vies

Offrir un toit aux sans-abris, telle est l’objectif de Geoffrey De Reynal. À 27 ans, ce bordelais a eu l’ingénieuse idée de prototyper un igloo qui protège du froid. Une invention étanche, démontable et lavable qui offre une solution temporaire au problème de logement.

Le projet a été lancé sur le site de financement Ulule et a été financé à plus de 350%. Jusqu’ici, dix prototypes ont été construits et envoyés à Paris. Ils comprennent tous des systèmes d’aération intégrés et une petite lampe alimentée par de l’énergie solaire. Ils répondent aux besoins primaires des personnes dormant dans la rue : la sécurité et l’intimité.

La fabrication d’un Iglou

Selon l’ingénieur, le coût de fabrication d’un Iglou revient à 250 euros. Cette solution est en fait une sorte de tunnel en mousse de 5 cm d’épaisseur, de deux mètres de long sur un mètre vingt de large. Elle est de la même dimension qu’une tente pour deux personnes.

La mousse polyéthylène est recouverte d’un film d’aluminium, ce qui rend l’abri de fortune résistant au feu. Une fois à l’intérieur, la personne peut conserver la chaleur naturelle de son corps. Cette invention fait gagner jusqu’à 20 °C. Les Iglous sont fabriqués par une usine à Saint-Jean-d’Illac, près de Bordeaux.

Iglou, compact et pliable en quelques secondes

Une chose est sûre, l’Iglou sera toujours mieux que les cartons. Avec cet abri, les sans-abris et les personnes dormant dans la rue pourront se protéger du froid et dormir en sécurité. Il s’intègre très bien dans le paysage urbain et peut même trouver sa place dans les centres d’accueil. Il se plie en quelques secondes seulement.

D’ailleurs, c’est pour toutes ces raisons que le projet a remporté le premier prix de la Social Cup. À la clé : un préfinancement de 3000 euros et l’incubation pendant un an à l’espace de coworking parisien Sense Cube. Pour rappel, cet espace de coworking encourage les jeunes pousses qui ont un impact social.

Pour en savoir plus sur cet abri innovant, visitez le site officiel : https://www.iglou.fr

Iglou en vidéo sur BFM TV


Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *