Sans conteste, les caméras de surveillance peuvent enregistrer ce qui nous échappe, mais cela se limite à des informations visuelles. Aujourd’hui, nous avons droit à un objet connecté qui nous permet d’écouter la nature en temps réel, et de savoir quels oiseaux volent au-dessus de notre tête pendant la nuit ou à n’importe quel moment de la journée.

Un appareil qui ne se contente pas d’enregistrer et de diffuser le son de l’environnement, mais qui aide aussi à identifier les appels d’oiseaux. Terra, voilà comment se nomme cette invention qui nous permet de nous connecter à la nature.

Terra, le dispositif pour se reconnecter avec la nature

Il est bien connu que le chant des oiseaux est bénéfique pour la santé. Écouter les oiseaux chanter permet de calmer le système nerveux et de diminuer le stress. Or, entre tous les bruits du quotidien, il peut être difficile de se concentrer sur ces cris.

Et si nous avions la possibilité de rester connectés à la nature tôt en soutenant un grand projet scientifique pour la conservation des oiseaux ? En tout cas, c’est ce que permet Terra. Cet objet connecté nous permet d’écouter les oiseaux et de rester unis avec mère Nature. C’est un petit récepteur audio et radio que l’on installe très facilement dans le jardin.

Si un tel appareil a été conçu, c’est pour permettre aux humains de recréer un lien avec l’environnement tout en aidant à préserver la vie sauvage à l’échelle mondiale. Grâce à Terra, vous pourrez écouter et apprendre à connaître les oiseaux et les animaux qui se trouvent à proximité.

En même temps, le dispositif recueillera des données qui seront ajoutées à une vaste base de données sur la conservation. Une invention qui n’a rien à avoir avec les sons enregistrés dans les espaces naturels. Même si ceux-ci aident à la relaxation, ils restent artificiels.

Les caractéristiques de l’appareil Terra

Terra se compose de deux éléments : un dispositif d’écoute et de suivi, et un dispositif pour se connecter au réseau Terra et ainsi profiter des sons naturels du monde entier. La diffusion des sons se fait dans votre maison, directement sur votre smartphone et vos écouteurs ou sur une enceinte connectée.

La deuxième partie de Terra est en fait un capteur sous forme de champignon que l’on installe quelque part dans le jardin. Tous les autres bruits sont filtrés pour que vous puissiez ne faire qu’un avec la nature.

Voici les caractéristiques de Terra :

  • Installation facile dans le jardin
  • Résistance aux aléas climatiques
  • Intégration d’un ensemble de microphones
  • Intégration d’un récepteur radio pour les oiseaux marqués
  • Intégration d’un émetteur-récepteur Bluetooth
  • Filtration des sons d’origine humaine
  • Design discret et élégant
  • 12 cm de haut et 20 cm de diamètre
  • 400 grammes
  • Application smartphone dédiée

Les avantages du dispositif Terra

  • Diffusion en direct de l’audio du jardin sur des haut-parleurs ou des écouteurs via l’application dédiée
  • Diffusion en direct de l’audio à partir de sites sauvages du monde entier
  • Identification des oiseaux et des animaux dans le jardin via la détection et l’analyse de sons
  • Détection des oiseaux marqués qui volent dans un rayon de plusieurs kilomètres
  • Téléchargement des sons d’oiseaux dans une base de données centrale pour chercheurs et défenseurs de l’environnement

Qu’en est-il de l’application smartphone dédiée ?

Une application dédiée a été développée pour vous permettre de vous connecter à Terra via un smartphone ou à une enceinte connectée. Vous pourrez alors écouter le monde extérieur, notamment les oiseaux, la pluie et le bruit du vent dans les arbres. L’avantage de l’application est qu’elle permet d’en apprendre davantage sur les oiseaux et sur la faune de votre jardin. Des dizaines de milliers d’oiseaux sont répertoriés dans la base de données.

Comme mentionné plus haut, vous pourrez aussi savoir quels sont les oiseaux marqués qui passent à proximité de votre domicile. Vous pourrez même suivre leur migration en temps réel, du nord du Canada à l’Amérique du Sud.

D’ailleurs, la collection des chants d’oiseaux et des cris d’animaux de jour comme de nuit permet au réseau Terra de retracer les mouvements de migration. Ce sont des données essentielles pour aider les scientifiques à conserver la biodiversité, et préserver les habitats.

En conclusion

Il ne suffit pas d’ouvrir la fenêtre pour écouter les sons de la nature. Pour ceux qui sont en villes, par exemple, cela peut être particulièrement difficile, car le son de l’environnement est masqué par des bruits de moteurs, d’engins de construction, de tondeuses à gazon et de bruits humains.

Avec Terra, plus besoin d’écouter le même enregistrement en boucle. Il est aujourd’hui très facile d’écouter le chant des oiseaux tropicaux au Costa Rica et le son des chutes d’eau à Hawaï. Ceci, grâce à Terra !

Pour en savoir plus visitez dès à présent le site officiel : https://www.terralistens.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *