Partager cet article

Connue pour procurer un véritable plaisir, la guitare est un instrument qui nous vient de loin. Si cet instrument à 6 cordes séduit et fascine autant, c’est parce qu’il a traversé des siècles, parce qu’il a rendu célèbre de nombreux musiciens, chanteurs et compositeurs et parce qu’il est tout simplement remarquable. Que savons-nous réellement sur la guitare ? Qui sont les grands guitaristes ? Focus sur ses origines, son évolution, son apprentissage et son entretien !

Retour sur les origines de la guitare

Elle est connue pour être une source de voyage à travers laquelle on exprime tout ce que les mots ne disent pas et pour procurer un sentiment de plénitude. Qu’elle soit jouée ou écoutée, la guitare berce par ses mélodies. Mais d’où vient-elle au juste ? Avant de résonner partout sur le globe, cet instrument était pour la première fois utilisée il y a plus de 3500 ans sous le règne de la reine Hatchepsout. La guitare se présentait alors sous la forme d’un instrument à 3 cordes confectionné dans une caisse de résonance en cèdre poli. Le tout était entouré de cuir.

Après l’Égypte, la guitare s’est fait connaitre en Espagne sous la forme d’un instrument ancien et sous le nom de vihuela. Cet instrument s’est ensuite répandu un peu partout dans le monde. Il comptait 6 cordes et un manche à dix frettes. Du moyen-âge à l’ère moderne, la guitare a connu une évolution très intéressante, le vihuela a été délaissé au profit de la guitare, plus esthétique et plus élaboré. Durant le premier tiers du XIXème siècle, en raison de son faible volume sonore, la guitare était classée comme un instrument domestique.

C’est en 1874 qu’Antonio de Torres lui aura rendu toute sa notoriété, notamment en lui dessinant une forme et en lui donnant des dimensions. Or, il faut savoir que cet instrument dont la musique s’écrit sur la clef de sol et dont les notes représentent l’octave inferieure des mêmes notes sur le violon ou la flûte, n’est devenu populaire qu’après la découverte de l’amplificateur de son.

Au début du XXème siècle, pour la toute première fois, on découvrait également la guitare électrique. Sa commercialisation remonte aux années 30. Vers la fin du XXème siècle, le luthier Christian Frederick Martin a souhaité revisiter la guitare classique. Plus massive et arborant des cordes métalliques, la guitare se présente aujourd’hui sous trois types, la guitare classique, la guitare folk et la guitare électrique.

Les différents types de guitares

Comme nous le disions, il existe trois grandes catégories de guitares : la guitare classique, la guitare folk et la guitare électrique. Nous allons survoler les principaux critères de choix d’une guitare en fonction des composants essentiels et de leurs conséquences sur le son, le volume, le type de musique et la solidité.

La guitare classique pour un son délicat

La guitare classique, également connue comme la guitare sèche, est le modèle le plus traditionnel. Elle comprend des cordes en nylon, ce qui lui permet de réduire les douleurs aux doigts et de lui donner un son rond et doux. Comme cette guitare était très répandue dans la culture hispanique, elle est également appelée la guitare espagnole. C’est le meilleur choix pour ceux qui souhaitent débuter l’apprentissage.

Très polyvalent, cet instrument de musique permet de jouer de la musique classique, espagnole, brésilienne et du jazz. Après, rien ne vous empêche de jouer du rock, du blues et de la musique pop. même si généralement, les cordes sont en nylon, il est possible de retrouver des métissages composés de nylon, de cuivre et d’argent. Une combinaison qui offre un son plus cristallin, chaleureux et délicat.

Comment choisir sa guitare classique ?

Le manche et la table d’harmonie

En matière de forme, on note que la guitare classique est plus ronde que la guitare folk. Son manche est plus court et plus large. Il dispose de 12 cases hors table. D’ailleurs, la largeur du manche sera un élément crucial lors du choix de votre instrument. De même que la table d’harmonie. La table massive sonnera définitivement mieux que la table plaquée.

Le matériau de la guitare classique

Autre critère de choix : les matériaux qui composent la guitare classique. Soulignons que le son sera grandement influencé par le matériau choisi, il est donc nécessaire de bien faire son choix entre le bois stratifié et le bois massif. Le cèdre, par exemple, a l’avantage d’offrir un son plus chaleureux et plus harmonieux.

À choisir si vous souhaitez faire des solos et créer des harmonies. Quant à l’épicéa, il se décline sous plusieurs variétés et offre un son percutant et cristallin. Un très bon choix pour un son dynamique comme le rock, le funk ou le country.

La taille de la guitare classique

La guitare classique se présente sous 5 tailles différentes, adaptées à différentes morphologies. On retrouve ainsi la guitare 4/4, 7/8, 3/4, 1/2 et 1/4. Le modèle le plus courant pour adultes est le 4/4 et celui pour enfants de 11 à 12 ans est le 7/8. Pour les tout-petits ayant entre 6 et 7 ans, la guitare 1/2 est la mieux adaptée. Pour les autres tranches d’âges, les autres types conviennent parfaitement.

Nous vous recommandons de lire cet article si vous souhaitez plus de conseils sur comment choisir une guitare classique ?

La guitare folk pour des sonorités chaleureuses

Dans la famille des guitares acoustiques, on retrouve la guitare folk. Développée dans les années 70, celle-ci est très appréciée par les débutants, car elle a un manche droit. C’est aussi la guitare la plus utilisé pour les musiques folkloriques et traditionnelles. Elle comprend 6 cordes, pas en nylon mais en métal, ce qui donne un son plus métallique, brillant sur les aigues et profond dans les basses.

La guitare folk offre un son brillant et dynamique, adapté aux jeux rythmiques. La distance entre les cordes et le manche est faible, ce qui fait d’elle une guitare très accessible aux débutants. Attention, toutefois, car les codes métalliques peuvent causer des douleurs aux doigts. On notera également que cette guitare ne convient pas forcement aux solos. Elle s’adresse plus aux musiciens rock et pop qui recherchent un son clair et puissant.

Comment choisir sa guitare folk ?

Le son et les cordes

Le premier critère de choix de la guitare folk est le son. Le volume sonore est un aspect à prendre en compte lors de l’achat de l’instrument de musique. Le deuxième critère est le type de corde. Soulignons que les 6 cordes sont métalliques et se composent généralement d’un amalgame de soie et d’acier.

Pour réduire l’oxydation des cordes lié à la sueur des doigts ou l’humidité, les fabricants utilisent aussi du bronze, du cuivre et du plaqué or. Il est également possible de trouver des guitares folks avec des cordes en nylon.

Le confort de jeu de la guitare folk

Le choix de la guitare folk doit également être porté par la morphologie de l’instrument de musique et par son confort de jeu. On retrouve des guitares rondes et carrés, mais il est également possible de trouver des guitares folks qui mixent les deux formes.

La longueur du manche

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’aspect visuel n’est pas la seule différence. Chaque type offre une nuance sonore différente à laquelle vous pourrez être sensible ou pas. Aussi, qui dit confort de jeu dit aussi longueur du manche. Il faut savoir que la longueur est plus importante que celle de la guitare classique, car celle-ci possède 14 cases hors table.

La guitare électrique pour des détails pertinents

On ne présente plus la guitare électrique, l’emblème même du rock et des solos endiablés. On se rappelle d’ailleurs des années 60 et 70 où la guitare électrique enflammaient les scènes. Là encore, ce modèle de guitare ne manque pas d’atouts pour séduire.

On la retrouve au centre de différents styles de musique et de prestations. Certains modèles sont plus répandus que d’autres, mais ont tous le même but : créer une musique détaillée et surtout, créer des effets qu’il n’est pas possible de réaliser avec la guitare acoustique.

Pour rappel, la guitare électrique se dote de micros également appelé capteurs. Ce sont ces micros qui transforment les ondes des cordes en signal électrique. Et c’est l’amplificateur externe qui augmente le volume du signal électrique. Évidemment, les cordes sont très différentes des cordes acoustiques, car elles sont magnétiques.

Comment choisir sa guitare électrique ?

Le corps et les manches

Il faut savoir que le choix d’une essence plutôt qu’une autre peut influencer le confort de jeu et le son. C’est ce qui détermine également le comportement de la guitare, c’est-à-dire la vitesse de transmission des vibrations et des fréquences basses, médiums et aigües.

Parmi les essences utilisées, on retrouve l’acajou, l’aulne, le tilleul, le frêne et l’érable. Tenez compte du corps de la guitare au moment de la choisir, mais aussi du manche, s’il s’agit d’un manche vissé, d’un manche collé ou d’un manche conducteur.

La caisse de la guitare électrique

Le type de caisse est un critère de choix déterminant, car la personnalité sonore en dépend. Vous aurez le choix entre le Solid Body, le Semi-Hollow Body et le Hollow Body. Certaines guitares électriques sont polyvalentes, tandis que d’autres conviennent à des techniques particulières.

À vous de décider du type de guitare qui vous convient le mieux, en fonction du style de musique recherché, s’il s’agit du rock, du métal, du hard, du blues ou du jazz.

Le micro de la guitare électrique

Autre critère à ne pas négliger lors de l’achat de la guitare électrique : le micro. On retrouve les micros simples bobinage et les micros doubles bobinages. La bonne nouvelle, c’est que la plupart des instruments entrée-milieu de gamme sont équipés de micros de qualité acceptable.

Si vous recherchez un son clair et cristallin, optez pour le modèle simple plutôt que le modèle double. Dans tous les cas, vous pourrez remplacer les micros ou en rajouter si besoin.

Comment apprendre la guitare ?

Vous pourrez prendre des cours avec un professeur de guitare ou alors apprendre seul avec des méthodes complètes d’apprentissage. Dans les deux cas, il y a quelques règles à suivre pour bien débuter :

  • Investir dans une bonne guitare et dans l’accordeur
  • Jouer lentement en décomposant la note de chaque corde et en apprenant chaque accord séparément
  • Utiliser un métronome pour arriver à enchainer les accords et à le faire en rythme
  • S’entraîner de manière régulière et pratiquer les exercices d’assouplissement et d’écartement des doigts
  • Se baser sur l’expérience des autres pour structurer son apprentissage
  • Prendre son temps et être patient
  • Se faire plaisir et jouer en s’amusant

Comment prendre soin de sa guitare ?

Comme la guitare représente un investissement important et que c’est un objet de valeur, il serait dommage de ne pas en prendre soin. En traitant votre instrument à cordes correctement, il sera durable et sonnera de mieux en mieux.

Pour le nettoyer, utiliser un chiffon doux et sec, en flanelle par exemple. Nettoyez la guitare après chaque utilisation et nourrissez la table de frettes en y appliquant une petite quantité d’huile minérale, de citron ou d’amande sur un chiffon propre.

Enfin, polissez votre guitare, délogez la poussière hors de la caisse de résonnance de manière régulière et rangez toujours votre instrument dans son étui de manière à la conserver.

Accordez régulièrement votre guitare

Que vous ayez choisi une guitare classique, folk ou électrique, vous devez apprendre à l’accorder. Vous devrez évidemment développer votre capacité à accorder votre instrument de musique à l’oreille, mais pour plus de facilité, il convient d’utiliser un accordeur.

Cet accessoire vous permettra d’accorder chaque corde séparément avec une grande précision, même dans un environnement bruyant. C’est ce qui permet de mettre la guitare au diapason, ce qui est certainement très utile si vous jouez en groupe.

Vous remarquerez que votre guitare se désaccordera assez facilement. C’est d’ailleurs le cas des instruments en bois, qui est un matériau qui bouge selon les changements de température ou d’humidité ambiante. Une guitare désaccordée va altérer la tension des cordes et donc la justesse des notes. Il faudra donc accorder la guitare régulièrement et se familiariser avec les termes bémol et dièse.

Pour vous aider à accorder votre guitare, nous vous recommandons d’utiliser l’accordeur gratuit proposé par le site guitarepepere, un outil pratique et intuitif disponible en ligne.

Quelques-uns des grands guitaristes qui ont marqué l’histoire

  • Jimi Hendrix : « Hey Joe », « Fox Lady » et « Voodoo Child »
  • Jimmy Page : « Whole Lotta Love », « Kashmir » et « Stairway to Heaven »
  • Chuck Berry : « Maybelline », « Rock N Roll Music » et « Johnny B. Goode »
  • Keith Richards : « Satisfaction », « Paint It Black » et « Sympathy For The Devil »
  • Eddie Van Halen : « Jump », « Panama » et « Ain’t Talking ‘Bout Love »
  • BB King : « Sweet Little Angel » et « Sweet Sixteen »
  • Carlos Santana : « Europa », « Smooth » et « Jingo »
  • Eric Clapton : « I Shot The Sheriff », « Cocaine » et « Slow Hand »
  • Slash : « November Rain », « You Could Be Minde » et « Estranged »

Que vous aimiez la musique classique, le funk, le pop, le rock, le hard-rock ou le folk, il y a toujours un grand guitariste pour nous montrer que tout est possible. Ils sont tous différents, chacun possède ses affinités, ses préférences et ses techniques. Vous pouvez bien entendu vous en inspirer !


Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *