Et si l’on vous disait qu’il existe un instrument de musique pouvant produire un son sans qu’on le touche ? Appelé le thérémine, cet instrument de musique, est l’ancêtre même des instruments électroniques et des synthétiseurs modernes.

Une invention datant de 1920 et signée par le physicien russe Lev Sergeyevich Termen, connu sous le nom de Léon Theremin. Comment fonctionne cet instrument de musique ? Que faut-il savoir sur cette boîte magique qu’on appelle le thérémine ? Découverte !

L’histoire du thérémine, le plus ancien instrument de musique électronique

L’année 1920 a été marquée par une invention hors du commun. On parle du thérémine, soit le plus ancien instrument de musique électronique. Imaginé par le physicien russe Lev Sergeyevich Termen, cet instrument se compose d’un boîtier électronique équipé de deux antennes.

Lors de la démonstration de son invention, Léon Theremin a immédiatement conquis Lénine, qui décida de prendre des leçons de thérémine. Il commanda plus de 600 exemplaires qu’il distribua partout en URSS.

Cette nouvelle technologie soviétique obtint un brevet en 1928. Tous les droits de production ont été accordés à la firme RCA. Même si la commercialisation ne connaît pas une grande réussite, Theremin continua les recherches et inventa d’autres instruments de musique comme le thérémine à clavier, le violoncelle thérémine, le rythmicon et le terpsitone.

Comment fonctionne le thérémine ?

Le thérémine, également connu comme l’éthérophone, est le tout premier instrument de musique à fonctionner à l’électricité. Le son produit ne nécessite aucune intervention physique de l’instrumentiste. C’est par le biais d’oscillateurs électroniques que le son est généré.

Comme nous le disions, le thérémine se compose d’un boîtier électronique équipe de deux antennes. Une antenne verticale sur la droite de l’instrument et une autre horizontale située à la gauche de l’instrument.

Lorsque l’instrument est allumé, deux champs magnétiques se créent autour des antennes. Pour jouer, la personne doit tout simplement approcher ou reculer ses mains des antennes. C’est là que la taille des champs magnétiques varie. La main droite doit commander la hauteur de la note.

Ceci, tout en faisant varier sa distance à l’antenne verticale. À savoir que plus la main est éloignée de l’antenne, plus le volume est élevé. Plus la capacité électrique supplémentaire augmente, plus la fréquence de l’oscillateur diminue.

Un instrument musical universel pour les petits et grands

Pour Leon Theremin, cet instrument est le plus facile de tous les instruments à jouer. En effet, tout le monde peut en jouer avec beaucoup de facilité. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle l’instrument musical universel. Le thérémine et son son si particulier animent les musiques d’ambiance de films de science-fiction.

On l’entend notamment dans « Le jour où la terre s’arrêta » et dans « Les Oiseaux d’Hitchock », mais aussi dans les musiques de groupes de rock comme Radiohead, les Rolling Stones et Aerosmith. Le thérémine, c’est cet instrument capable de produire des fréquences inimaginables sur une gamme allant jusqu’à neuf octaves. Une vraie boîte magique !

Continuez votre visite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *