Partager cet article

Refuser l’exploitation animale, tout produit d’origine animale et adopter un mode de vie respectueux des animaux. C’est ce qu’on appelle le mouvement végane. Bien plus qu’un simple régime alimentaire, le véganisme est un mode de vie qui bannit la consommation de chair animale. D’ailleurs, contrairement aux idées reçues, les personnes véganes ne se privent pas. Décryptage du mouvement véganisme !

Le véganisme, un profond respect des animaux

On retrouve de plus en plus de restaurants véganes, de personnes militant pour les droits des animaux, de produits contre la souffrance animale. On appelle un végane une personne qui a un profond respect des animaux et qui adopte un mode de vie excluant toute consommation de chair animale et de produits d’origine animale.

Cela va bien au-delà du régime alimentaire. Il s’agit là d’un mode de vie respectueux des animaux que ce soit en termes de cosmétiques, d’habillement et de loisirs. Il répond aux problèmes cruciaux sur le plan éthique, écologique et sanitaire.

Bon à savoir : « origine animale » veut dire des substances issues de l’élevage, de l’abattage, de la chasse et de la pêche.

Les origines du terme « végan »

Le terme végan vient du mot anglais « veganism ». Il a été proposé en 1944 par le cofondateur de la Vegan Society, Donald Watson.

Un terme aujourd’hui très populaire et qui, en 1951, est définie comme telle par la Vegan Society : « une philosophie et une façon de vivre qui cherche à exclure – autant que faire se peut – toute forme d’exploitation et de cruauté envers les animaux, que ce soit pour se nourrir, pour s’habiller, ou pour tout autre but, et par extension, faire la promotion du développement et l’usage d’alternatives sans exploitation animale, pour le bénéfice des humains, des animaux et de l’environnement… ».

Les différents termes

  • Végétarien : les personnes qui ont un régime alimentaire sans viande et sans poisson
  • Végétalien : les personnes qui ont un régime sans aucun produit d’origine animale
  • Végan : les personnes qui disent non à l’exploitation animale et qui ont un régime végétalien sans aucun produit d’origine animale.

Les 5 commandements du véganisme

  1. Alimentation strictement végétale excluant tout produit d’origine animale
  2. Cosmétiques sans produit animal et non testés sur des animaux
  3. Vêtements sans aucune matière animale
  4. Médicaments sans matière animale (la gélatine ou le lactose)
  5. Loisirs sans exploitation animale (aquariums, courses de chevaux, zoos)

Pourquoi refuser l’exploitation animale ?

Pour les véganes, les animaux ne sont ni nos esclaves ni des déchets. En devenant végane, ces personnes refusent toute marchandisation des animaux. On retrouve d’ailleurs de plus en plus de personnes suivant le mode de vie véganisme dans le monde.

Vous êtes nombreux à crier haut et fort que l’exploitation animale devrait être bannie et que les animaux ont également des droits. On se souvient d’ailleurs des paroles du musicien du groupe The Beatles, Paul McCartney : « Si les abattoirs avaient des vitres, tout le monde deviendrait végétarien ».

D’ailleurs, il est dit que devenir végane aurait de nombreux bienfaits :

  • Participer à la baisse des gaz à effet de serre avec la disparition totale de l’élevage intensif
  • Contribuer à la baisse de certaines maladies et de certains cancers
  • Améliorer sa santé avec des aliments naturels et complets
  • Participer à la protection de l’environnement via la conservation des ressources naturelles de la planète
  • Offrir un soutien aux animaux et oser dire non à la violence envers les espèces animales

Que mange un végane ?

C’est la question qu’on s’est tous posé un jour. Mais que mange le végane au juste ? Si vous pensez qu’il s’agit là d’un régime pauvre, fade et inintéressant, vous serez surpris d’apprendre qu’il existe aujourd’hui une multitude de recettes véganes délicieuses et colorées, à base de plantes, de légumes et de fruits.

Il s’agit tout simplement d’une alimentation qui n’inclut aucun produit animal comme le lait, les viandes, le fromage, le beurre, les œufs, les crèmes, etc.

Enfin, les aliments végans sont variés et comprennent les oléagineux, les graines, les légumineuses, les aliments à base de soja et d’origine végétale. Après, contrairement aux idées reçues, le végane n’a pas nécessairement des carences. Le calcium végétal suffit largement et se trouve être très riche. On en trouve dans les choux et les brocolis.

Par contre, il est vrai que la personne végane peut avoir une carence en vitamine B12 s’il n’en consomme pas sous forme d’aliments enrichis ou compléments alimentaires.

Continuez votre visite

A quoi correspond le mouvement No Make-up ?


Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *