De plus en plus d’appareils fonctionnent désormais à l’énergie solaire. Entre les lampes solaires, les radios solaires et les chargeurs solaires, on retrouve aussi le séchoir solaire. Ce dispositif sert à conserver les aliments par déshydratation lors de l’exposition au soleil. Ceci, tout en assurant les bonnes conditions hygiéniques et en évitant tout contact avec la poussière et les insectes. Quel est le principe du séchoir solaire ? C’est ce que nous allons découvrir !

La déshydratation des aliments

Tout d’abord, voyons ce qu’est la déshydratation des aliments. Cette technique vient supprimer l’eau d’un corps. La perte d’eau peut être partielle ou totale et peut se faire par anhydrisation, atomisation, pervaporation, lyophilisation et séchage. Si ce mode de conservation des aliments est très populaire, il faut savoir qu’il n’a rien de nouveau. Cela fait des siècles que l’Homme utilise cette méthode pour sécher les aliments et ainsi mieux les conserver.

Toutefois, au fil du temps, ce principe s’est modernisé. On retrouve de nombreux appareils électriques, appelés déshydrateurs, pouvant sécher les fruits, les légumes et les viandes. Or, le séchage solaire reste le plus prisé par les personnes en quête d’autonomie totale au milieu de la nature. C’est d’ailleurs la méthode de conservation la plus saine, excluant la lacto-fermentation.

Le séchoir solaire, qu’est-ce que c’est au juste ?

Le séchoir solaire est un dispositif qui permet de sécher les aliments via les rayons solaires. Comme le déshydrateur, cet appareil permet de sécher tous les fruits, légumes, herbes, poissons et viandes. La plupart du temps, il est construit en bois avec une plaque de verre. C’est ce qui permet de reproduire l’effet de serre à l’intérieur du séchoir. Le rayonnement chauffe et sèche l’air qui circule par le collecteur solaire avant d’entrer dans la chambre et déshydrater les aliments.

Le principal avantage du séchoir solaire est qu’il est capable de conserver les aliments tout en gardant une majorité des éléments nutritifs. De manière générale, seules les vitamines B et C sont perdues. Une fois déshydratés, ces aliments peuvent être conservés pendant plus de 6 mois, et ce, jusqu’à 12 mois sans baisse de la qualité. Pour cela, il faut bien entendu bien les stocker. Après, il faut savoir que pour reconstituer les principes actifs des aliments, il suffit de les faire tremper.

Bon à savoir : il faut bien distinguer le four solaire du séchoir solaire. Le four permet de cuire et de chauffer les aliments à haute température, tandis que le séchoir solaire permet de chauffer l’air intérieur pour déshydrater les aliments.

Les types de séchoirs solaires

On retrouve deux types de séchoirs solaires : les séchoirs solaires à chauffage direct et les séchoirs à chauffage indirect. Voici les caractéristiques de chaque type :

Séchoir solaire à chauffage direct

Simple à réaliser et à déplacer, ce type de séchoir solaire se compose d’un châssis vitré. Le séchage des aliments est accéléré par l’effet de serre et dure de quelques heures à quelques jours. Tout dépend des conditions climatiques.

Quant aux matériaux utilisés, ils doivent pouvoir résister à l’humidité et à l’air chaud. Il est nécessaire également de prévoir des trous d’aération pour faciliter la circulation d’air.

Séchoir solaire à chauffage indirect

L’avantage de ce type de séchoir est qu’il dégage une chaleur moins destructrice que le chauffage direct.

Il reste toutefois plus complexe à réaliser, car il doit se composer d’une entrée d’air, d’une partie exposée aux rayons du soleil, de supports pour les aliments faits de grillage fin et d’une cheminée pour optimiser le flux d’air.

Le séchoir solaire VS le déshydrateur

Il existe de grandes différences entre le séchoir solaire et le déshydrateur.

  • Le séchoir solaire ne se trouve pas facilement dans le commerce, tandis que le déshydrateur s’achète très facilement.
  • La température du séchoir solaire dépend de son emplacement et du soleil, tandis que la température du déshydrateur est réglable.
  • Le séchoir solaire ne peut fonctionner nuit et jour, contrairement au déshydrateur.
  • Le séchoir solaire présente l’avantage d’exploiter seulement les rayonnements du soleil, tandis que le déshydrateur nécessite l’électricité pour fonctionner.

Les aliments pouvant être déshydratés

Alors, il est possible de déshydrater les aliments crus, mais aussi les aliments cuits. Parmi les aliments pouvant être séchés, on retrouve les fruits (abricots, bananes, cerises, haricots, pommes et tomates), les légumes, les herbes aromatiques, les viandes, les poissons, les soupes, les sauces et les barres de céréales maison.

Le fait de sécher les aliments permet de les conserver plus longtemps, et ceci, de manière écologique et naturelle. Ainsi, vous pourrez manger ce que vous aimez, quelle que soit la saison !

Continuez votre visite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *