Les modes de transport sont de plus en plus innovants. Il existe aujourd’hui différents types de transports électriques, respectueux de la nature et économiques. Et quand l’entreprise allemande Schaeffler décide de s’y mettre aussi, le résultat est étonnant ! Sa toute dernière conception a été baptisée Bio-Hybrid.

Il s’agit ici d’un véhicule électrique à mi-chemin entre le vélo et le quadricycle léger. Celui-ci a la particularité d’embarquer jusqu’à deux passagers en « tandem » et de rouler jusqu’à 25km/h. Voici tout ce que vous devez savoir sur Bio-Hybrid !

Bio-Hybrid, présenté au CES 2019

Le vélo électrique Bio-Hybrid a été présenté pour la première fois à Las Vegas, lors du CES 2019. L’équipementier allemand Schaeffler a voulu créer un nouveau mode de transport électrique et le pari semble réussi ! Ce véhicule conserve les avantages du deux-roues et offre un confort assez proche d’un véhicule 4 roues.

Ainsi, avec un tel engin, vous pourrez rouler par tout temps. Le toit servant de protection est amovible, ce qui vous permet de réaliser toutes vos missions urbaines. Un micro-véhicule plutôt compacte, faisant 2,1 mètres de long, 1,5 mètre de haut et 85 cm de large, qui a fait sensation lors de sa présentation. Le tout pour 80 kg seulement.

Un micro-véhicule intelligent très intéressant

Si Bio-Hybrid a rencontré autant de succès lors de sa présentation, c’est parce qu’il s’agit d’un nouveau concept urbain. Ce vélo électrique est capable d’accueillir jusqu’à 2 passagers et se trouve être parfait pour se faufiler partout, y compris sur les pistes cyclables.

L’objectif d’une telle nouveauté est de revisiter la mobilité urbaine et d’allier technologie, design et l’écologie au plaisir de conduire. Par-dessus tout, avec le Bio-Hybrid, il sera possible d’échapper à la paralysie latente du trafic dans les grandes files.

Comme le disions, ce vélo électrique est capable de rouler jusqu’à 25 km/h avec l’assistance grâce à un moteur électrique dont la puissance oscille entre 250 et 750 W. Pour ce qui est de la batterie, nous ne connaissons pas la technologie embarquée, mais nous savons que l’autonomie varie entre 50 et 100 kilomètres.

Ce qui est largement suffisant pour assurer les missions urbaines à bord du micro-véhicule intelligent. Intelligent, parce qu’il promet une commande facile et parce qu’il comprend le GPS, la 4G, le Bluetooth et le Wi-Fi. D’autres caractéristiques et fonctionnalités intelligentes seront d’ailleurs accessibles via l’application dédiée Bio-Hybrid.

La version Cargo et la version Passager

Les deux versions, Cargo et Passager, combinent la liberté et l’agilité d’un vélo avec le volume de chargement et la protection contre les intempéries d’une petite voiture. On retrouve un système de propulsion innovant et respectueux de l’environnement.

Les quatre roues garantissent une bonne stabilité, tandis que le toit et le pare-brise offrent une protection contre les intempéries. La version Passager offre une mobilité urbaine très intéressante, tandis que le modèle Cargo est une solution qui répond aux besoins des transports des marchandises dans une démarche écologique.

La mise en production prévue pour fin 2020

Vous l’aurez compris, Bio-Hybrid, c’est ce vélo-voiturette électrique nouvelle génération qui se trouve être particulièrement compact et pratique. Jusqu’ici, ils ont été plus de 80 utilisateurs à avoir testé l’engin dans des conditions d’utilisation variées. Quant à la mise en production, elle est prévue pour fin 2020.

Il faudra être patient pour en savoir plus sur la commercialisation et sur le prix. Enfin, pour finir, soulignons que Bio-Hybrid peut être le parfait compromis entre le vélo électrique et la voiturette électrique.

Pour avoir plus d’informations sur ce projet, visitez le site officiel : https://www.biohybrid.com/en/

Continuez votre visite

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *