Vous avez toujours rêvé de piloter une moto volante ? Votre rêvé est sur le point de devenir réalité… Eh oui, la toute première moto électrique capable de voler a été conceptualisée et présentée en décembre dernier par Lazareth. Un modèle 100% français aux performances remarquables et au design hors du commun.

Homologué pour la route et capable de se transformer en drone pendant une dizaine de minutes, ce petit bijou à quatre roues mérite toute notre attention. Présentation de la Lazareth la LMV 496 !

La Lazareth LMV 496, la moto volante à quatre roues

En décembre dernier, Lazareth a levé le voile sur sa toute dernière conception. Alors que certains l’attendaient déjà depuis un moment, d’autres ont été totalement surpris par la présentation de cette nouvelle machine. Baptisée la LMV 496, cette moto est loin d’être ordinaire. Elle n’embarque pas deux roues, mais plutôt quatre. Si cette bécane attire autant l’attention, c’est parce qu’elle est capable de voler.

Du moins, elle est capable de décoller. En effet, les bras oscillants indépendants peuvent s’écarter du châssis et se placer en position horizontale. Un peu comme un drone. La machine peut rester stationnaire à environ un mètre du sol, et ce, pendant au moins 10 minutes.

La moto qui se transforme en drone

Ce véhicule 2 en 1 peut circuler sur la route comme n’importe quelle moto grâce à son moteur électrique ayant une autonomie d’environ 50 kilomètres. Pour passer du mode sol au mode vol, il suffit d’appuyer sur un bouton et d’attendre un temps de préchauffage d’environ 60 secondes avant le décollage. Les quatre roues sont dotées de turbines et la moto reste très légère.

Elle fait environ 140 kg pour 50 L de kérosène. Ces caractéristiques lui permettent de voler en toute autonomie pendant une dizaine de minutes. Certes, il n’y a rien de mirobolant, mais pour une première moto volante, c’est une très belle avancée. D’ailleurs, le temps de vol pourra certainement augmenter à l’avenir.

Combien coûte la moto volante LMV 496 ?

Jusqu’ici, Lazareth a construit cinq exemplaires de la LMV 496. Les bolides sont disponibles en précommande depuis octobre dernier. Or, le prix n’est pas donné !

Pour avoir le privilège de piloter une moto volante, il faut dépenser environ 496,000 euros. Par ailleurs, pour l’acquérir, il faut obligatoirement disposer du permis moto (A) et de la licence de pilote d’ULM.

À propos de la marque française Lazareth

Lazareth est une marque française née en 1998. Elle est connue pour ses conceptions exceptionnelles intégrant des moteurs BMW, Ferrari et Maserati. En 2005, l’entreprise a obtenu son statut de constructeur et a donc commencé à produire ses propres véhicules sous la marque Lazareth.

Aujourd’hui, le constructeur se compose d’un bureau d’études et de plusieurs artisans spécialisés, dont des stratieurs, des peintres, des mécaniciens, des tôliers-formeurs, des électriciens, des carrossiers, des sculpteurs-modeleurs et des chaudronniers.

Pour découvrir tous les véhicules réalisés par ce constructeur d’exception visitez dès à présent le site officiel : https://www.lazareth.fr/

Continuez votre visite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *